Bienvenue dans notre saga sur le voyage de noces en train ! Ici, nous vous livrons nos conseils, nos suggestions et nos inspirations pour des voyages de noces en train. Aujourd’hui, partons à la découverte de la Russie sur plus de neuf mille kilomètres… en train ! Oui c’est vrai, c’était facile de deviner…
D’abord, le transsibérien n’est pas un train mais bien un réseau de lignes de train. Lorsqu’ on parle de relier Moscou à Vladivostok, on parle bien d’un réseau de lignes. Le plus fréquent est donc de faire plusieurs arrêts et de prendre plusieurs billets de train sur cette même ligne.  

Pourquoi découvrir la Russie en Transsibérien ?

Le transsibérien, c’est la plus longue ligne de train du monde avec plus de neuf mille kilomètres de voies ferrées qui relient Moscou jusqu’à Vladivostok. C’est le moment de vous offrir un voyage hors du temps et hors des sentiers battus, à parcourir toute la Russie et ses forêts de bouleaux. Voyager sur les lignes du transsibérien, c’est aussi être complètement libre d’aller où l’on veut. À partir de Moscou, il est possible d’aller en Mongolie, en Chine et tout à l’est de la Russie. 

Le prix du billet de train peut aussi devenir un pretexte pour parcourir la Russie en transsibérien ! Nous sommes bien loin des idées reçues du coût onéreux d’un billet pour voyager dans ce train. Pour donner un exemple, pour aller de Moscou jusqu’en Chine en passant par la Mongolie et le lac Baïkal, le prix total des billets ne dépasse pas les cent cinquante euros. Ce sont les billets qui offrent des prestations de luxe qui peuvent avoissiner les six mille ou huit mille euros… 

C’est aussi l’occasion d’aller à la rencontres des locaux, des vrais. C’est donc le moment de profiter pleinement de l’ambiance russe et de faire de nouvelles rencontres enrichissantes.

Que peut-on visiter en Russie grâce au Transsibérien ?

Les voyageurs choisissent généralement entre deux itinéraires. Le premier est de faire Moscou jusqu’à Vladivostok ou bien de faire Moscou jusqu’au lac Baïkal. C’est d’ailleurs le point de départ pour prendre le transmongolien allant de Oulan Bator jusqu’à Pékin. Le plus important à retenir est qu’il n’y a pas d’itinéraire pré défini. Votre parcours se fera selon vos envies et ce dont vous avez envie de découvrir. 

Vous pouvez donc commencer votre itinéraire en passant trois ou quatre jours dans la capitale Russe. Vous pourrez notamment admirer les joyaux de l’architecture russe avec la cathédrale Saint-Basile à Moscou. L’étape inévitable lors de ce voyage en Russie est le lac Baïkal. En hiver, il est d’ailleurs possible de participer à une excursion et de rouler sur le lac Baïkal. Une autre étape incontournable est Kazan et Krasniärsk. La ville de Kazan est surtout connue pour la mosquée Kul Sharif d’une immense beauté. Vous pouvez ensuite vous arrêter quelques jours à Oulan Oude pour filer tout droit vers Pékin, dernière destination de votre périple. Une des attractions les plus connues à Oulan Bator est la statue de Gengis Khan.

Arrivée à Pékin, il est encore possible de poursuivre cette aventure en prenant un train qui partira vers Hanoï au Vietnam, ou bien vers Hong Kong. Il est aussi possible de prendre même des ferries pour aller jusqu’en Corée du Sud ou au Japon.

Quelques petits détails pratiques

Si vous voulez parcourir les trois pays, c’est-à-dire la Chine, la Mongolie et la Russie, il faut bien réfléchir à son visa ! Puisque les règles sur les visas changent tout le temps, il vaut mieux faire son visa directement en France et vous rapprocher d’une agence de voyages qui saura vous guider pour votre voyage de noces.

Il vaut mieux aussi apprendre l’alphabet cyrillique pour éviter quelques pièges et réussir à déchiffrer quelques panneaux. D’abord parce que certains panneaux ne sont pas encore traduit dans l’alphabet latin que nous connaissons et ensuite parce que certain noms de villes diffèrent complètement entre les deux langues. Par exemple, la ville de Khabarovsk s’écrira Habarovsk ou bien Oulan-Oude s’écrira Ulan-Ude…

Comment acheter ses billets de trains ?

Il est possible d’acheter ses billets directement sur le site Russian Railways. Contrairement à d’autres trains, il n’est pas possible d’acheter des billets sur place. De plus, acheter ses billets directement aux guichets russes est en fait assez compliqué puisque personne ne parle anglais. Il faut les reserver jusqu’à soixante jours avant la date de départ ! 

De plus, pour profiter des prix plus attractifs il vaut mieux réserver à l’avance. En effet, un billet en troisième classe se vend à partir de soixante-dix euros, en deuxième classe à partir de cent soixante et un euros et en première classe à partir de cinq cents euros. Il est à noter que ces prix sont bien “à partir de” et ne sont pas une moyenne. De même, il y a une différence de prix entre une couchette du haut et une couchette du bas. L’avantage de réserver en avance est d’avoir plus de chance d’avoir une couchette du bas même si son prix est plus élevé.

Afin de profiter pleinement de l’ambiance transsiberienne, nous vous conseillons d’acheter vos billets en troisième classe. C’est le moment pour vous de tenter l’expérience des voisins qui ronflent fort ou qui sentent mauvais… Bon on voudrait dire que c’est une blague mais non ! C’est surtout le moment pour faire de belles rencontres et découvrir l’ambiance russe !

Comment prendre le transsibérien ?

Comme pour beaucoup de trains long courrier, le mieux est de prendre un sac dans lequel vous pourrez mettre vos affaires. On vous conseille notamment de prendre des vêtements confortables, des chaussons, une trousse de toilette et de l’eau minérale puisque l’eau du robinet n’est pas potable. Des wagons restaurants sont à votre disposition, mais vous pouvez aussi prendre votre propre nourriture ou bien même en acheter sur les quais de la gare durant le trajet.

On espère que cet article vous aura fait découvrir ce train qui traverse d’est en ouest (ou inversement) toute la Russie et, qui sait, vous aura donné envie de voyager à bord de ce train ! Nous avons hâte de vous faire découvrir plus de voyages à bord de trains autour du monde !